Logo Mondoblog

À quoi sert la culture?

À première vue, cette question peut sembler banale et la réponse devrait aller de soi. Mais à y regarder de près, on y trouverait presque des poils comme dans un bol de lait… caillé ou pas caillé !

La culture est l’élixir des maux, souvent des mots aussi

Cette question est bien vaste. Sa réponse, logiquement, devrait mobiliser la philosophie, l’histoire, la psychologie, la sociologie, l’anthropologie, les sciences politiques, la littérature et bien d’autres sciences encore, plus ou moins connexes. Mais, je n’irai pas jusque là. Question de vous épargner des digressions inutiles et souvent pesantes.

Pour beaucoup de personnes en Occident, et dans certains pays où le secteur de l’art est structuré, une question pareille ne se pose même plus ! Tout est clair comme l’eau de roche. La culture – l’art en général – se consomme au même titre que les autres services de la vie courante. La culture est un besoin devenu si vital, et si naturel, devrais-je ajouter, qu’il ne se passe pas un seul jour sans que les médias traditionnels (presse écrite, radio et TV) et ceux plus modernes (réseaux sociaux, sites internet, blogs, web TV) n’en traitent l’actualité. La moindre représentation théâtrale est disséquée, commentée. Le plus banal des vernissages est mis en avant, commenté. Le film le plus con de l’année est projeté dans des salles sombres et commenté. L’exposition de selfies dans une galerie d’art contemporain est admirée et commentée. Tous les moyens sont mobilisés pour que le moindre événement culturel soit diffusé et exposé aux yeux de tous. Pour un tel monde, la culture est l’élixir des maux, souvent des mots ! On s’accroche à la vie quand on crée une œuvre d’art !

Les nouveaux « analphabètes » de la culture nous envahissent

Par contre, dans un monde comme le nôtre, la question précédente revêt tout son sens et nous revient comme un souvenir ineffaçable, indélébile ! Ils sont nombreux chez nous à douter encore de l’art, à se demander à quoi sert une œuvre d’art, à quoi sert la poésie, la peinture ou la photographie ! Ils sont nombreux à se demander pourquoi il y a encore des ministères de la culture dans nos pays. Instruits ou pas. Grands diplômés ou simplement « BeTeiSés » (qui ont un BTS, et dieu seul sait combien ils sont nombreux à en avoir, souvent dans des conditions douteuses ! Tenez-le pour dit, je ne juge personne !). Ils n’ont pas tort et ne leur en veuillez pas ! Moi, je ne leur en veux pas ! Ce sont juste les nouveaux « analphabètes » du 21ème siècle, après ceux qui ne savent pas – encore ! – utiliser l’outil informatique ! Tenez, pour ceux qui en douteraient encore, le Petit Larousse Illustré donne huit, je dis bien huit, définitions de la culture ! Et, dans cette panoplie de définitions, seule la 5ème définition nous interpelle. Elle définit la culture comme l’ « ensemble des usages, des coutumes, des manifestations artistiques, religieuses, intellectuelles qui définissent et distinguent un groupe, une société ». Qui peut comprendre une telle définition parmi nos dirigeants ? Seul Senghor en était capable. Mais il a déjà fait son temps. Saluons sa mémoire !

Priorités présidentielles ou  priorisation de la culture ?

A quoi sert la culture, à quoi sert l’art M. le Président ? Il ne peut pas y répondre parce que la culture est la dernière de ses priorités. Ses priorités, tout le monde le sait, c’est Boko Haram, c’est AQMI, c’est le MUJAO, c’est DAESH, c’est Joseph Koni, ce sont les élections truquées après lesquelles on tue des soldats qui ont voté pour l’opposition ! Je ne dis pas que les priorités de M. le Président ne sont pas urgentes ! Elles le sont au même titre que la culture, le bien-être des populations, le développement, la santé, et que sais-je encore ? Seulement, priorités présidentielles ou priorités culturelles ? Il faut choisir!

Finalement, la culture, elle ne sert à rien mais elle sert quand même à quelque chose ! Il suffit juste de lui donner la place qui est la sienne pour la voir œuvrer, prospérer et transformer la face hideuse d’un monde immonde ! Pour ma part, je sais que la culture sert à quelque chose. Je ne sais pas exactement à quoi, mais j’en suis convaincu ! La preuve est que moi, je la sers !

Et, si je vous posais, à vous, la question : à quoi sert la culture au juste ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *